•  
     
    Mardi 14 octobre 2008

     

     

    M Jean-Louis Fontaine





    Consultant. 52 ans Educateur spécialisé. En invalidité, Jean-Louis Fontaine se consacre à la revalorisation de la situation des personnes handicapées. Ancien conseiller municipal (1995-2001), administrateur de CCAS. Délégué du réseau des réussites de l'ADAPT pour le 84. Défenseur du programme « Le handicap : une chance pour la France ; 250 propositions pour une France plus humaniste ».

    jean-louis.fontaine@tessolidaire.com



    Retrouvez  la newsletter "handicap" , ainsi que l'ensemble des newsletters thématiques de TESSolidaire(Travailler dans l'Economie Sociale et Solidaire), sur la nouvelle version du site   http://www.tessolidaire.com . Ce nouveau site doit vous permettre de trouver l'information et les ressources qui vous sont nécessaires. Nous voulons aussi être un espace de débat, de réflexion, avec des espaces forum nombreux où les échanges, nous l'espérons, seront soutenus (voir la rubrique « forums »). La rubrique « handicap», ainsi que les autres rubriques de ce site (santé, gérontologie, social , politique de la ville…), s'adressent aux acteurs du secteur handicap.
    Concentré d'informations actualisées en permanence, elle est un outil de veille incontournable pour les professionnels et tous les acteurs  du Handicap.
    Pour vous abonner gratuitement à la news ou visiter le site
     :
    http://www.tessolidaire.com/1530-handicap.htm                                                         
    Pour ne plus la recevoir définitivement : 
    jean-louis.fontaine2@wanadoo.fr  

    Lettre d'information du réseau Handicap

    Politique de la ville | Gérontologie | Insertion/formation | Handicap |
    Santé | Economie solidaire | Social | Animation/jeunesse | Tessolidaire.com

    N°97 - 18/08/2008

    Documentation Française - 25 sem.

    Edito

     

    La grande hypocrisie !

    C'est formidable comme la détresse humaine peut occuper les médias et la classe politique du moment qu'elle fait vendre du papier ou parler beaucoup pour ne rien dire ; du moins pour éluder le véritable débat. Le suicide de Rémy Salvat a ému tout le monde. Plus qu'un « fait divers », ce geste a eu le mérite de relancer les discussions sur « l'euthanasie », ou « le suicide accompagné », ou.....On ne sait plus trop...

    >> en savoir plus...

     


    Jean-Louis Fontaine, consultant en politiques du handicap

    Actualités

    Point de vue : Pour en finir avec la "schizophobie"

    Source : par Vincent Girard et Claude Lefebvre dans http://www.lemonde.fr/

    En décembre 2004 à l'hôpital psychiatrique de Pau, deux infirmières étaient assassinées de façon spectaculaire par un ancien patient. Cet événement, hautement médiatisé, fit réagir le gouvernement, qui commanda deux rapports et lança, en février 2005, un nouveau plan santé mentale

    >> Lire la suite

    >> Donnez votre avis

    Le guide d'aide au recrutement dans la fonction publique

    Source : http://www.apedv.com/

    Ce guide pratique de quatre pages présente les conditions d'accès à la fonction publique en tant que travailleur handicapé ainsi que les différentes formes de recrutement

    >> Lire la suite

    >> Donnez votre avis

    Mieux comprendre l'affaire Bobillier...

    Source : http://www.haoui.net/

    Denis et Florence Bobillier sont de nouveau inquiets. Leurs voisins interjettent appel de la décision du tribunal de grande instance de Lille, rendue fin janvier

    >> Lire la suite

    >> Donnez votre avis

    Métier : assistant sexuel pour handicapés.

    Source : www.tsr.ch

    Des « assistant(e)s sexuel(le)s pour handicapés » exercent déjà leur profession en Hollande, en Allemagne et en Suisse alémanique

    >> Lire la suite

    >> Donnez votre avis

    A lire

    Europe associative : question de modèle

    Source : http://www.territorial.fr/

    L'union européenne se caractérise par une certaine homogénéité au niveau du statut des associations.

    >> Lire la suite

    >> Donnez votre avis

    Offres d'emploi

    Vous recrutez ?

    Pour diffuser une offre d'emploi et recevoir un devis personnalisé, contactez le service commercial.
    Lettre du cadreTechni.CitésAssociations mode d'emploiProfession territoriale
    04 76 65 79 23 ou offres.emploi@territorial.fr.

     


    votre commentaire
  •  
     
    Dimanche 12 octobre 2008

    J'ai  reçu un commentaire de Cigalette sur mon blog
    http://r-sistons.over-blog.com, j'ai regardé son site,
    et j'ai aimé !

    Morceaux choisis :

    PARACHUTE DORE

    Dirigeants et presse ne le divulguent pas trop...mais nous aurions HUIT démissionnaires parmi les DIX plus gros parachutes MONDIAUX !

    Certes le premier est un américain
    J.Ross JOHNSON avec.......................58 MILLIONS
    mais ensuite viennent
    - JM MESSIER.......................................20,5 millions
    - M. JAFFRE...........................................19        "
    - M. BILGER............................................  4,1     "
    Malgré les tollés depuis des années et des annonces de mesures pour modérer de tels avantages indus s'apparentant à des A.B.S.. les pratiques ont continué comme le montre le tableau ci-contre.

    Avec la CRISE FINANCIERE MONDIALE et la récession menaçant, le Président de la République a donc été contraint de poser un ultimatum aux organisations compétentes :
    - le MEDEF (syndicat patronal majoritaire)
    - l'AFEP (Association Française des 80 entreprises privées cotées en bourse)
    pour qu'elles proposent une auto-régulation AVANT le 7 OCTOBRE
    Faute de quoi il LEGIFERERAIT SUR LES PARACHUTES DORES

    Madame PARISOT vient de rendre sa copie.
    Disons le tout net...les propositions ne sont pas à la hauteur des scandales et du ménage à opérer !
    Ses propositions ? 5 règles.
    1 - Appréciation globale des indemnités (prime-stock options-clause de non concurrence- retraite chapeau)
    2 - Stock-options distribués parallèlement à l'intéressement de tous les salariés
    3 - Le mandataire social ne retrouverait pas systématiquement son emploi salarié
    4 - favorable à un "golden hello" (on touche pas en partant mais en entrant !!!)
    5 - Aucune indemnité s'il y a situation d'échec 



    Un parachute doré  est une indemnité que s'octroie un dirigeant EN PLUS DES INDEMNITES LEGALES. 

    Chez EADS....
    alors qu'étaient programmés
    10.000 suppressions d'emplois
    que des retards de livraisons ont pénalisé lourdement l'entreprise florissante qui commençait à devancer BOEING dans son leadership mondial...

    Monsieur FORGEAT est parti avec 8,5 millions d'euros
    Monsieur JP. GUT avec 12 millions d'euros !

    Pas claire la situation EADS ...


    LES  CITOYENS PROFONDEMENT REPUBLICAINS ESPERENT
     QUE  NICOLAS SARKOSY
    NE SE CONTENTERA PAS DE CES PROPOSITIONS INSUFFISANTES
    AUX TERMES SUBJECTIFS...
     QUE LA LOI METTRA AU PAS TOUS LES CITOYENS
    POUR LE BIEN DE LA COHESION SOCIALE

    GRILLE SALARIALE UNIVERSELLE
    **********************************

     
      _____________________________________________________________________________

    TRIPLE PEINE ?!

    La SPECULATION est la principale cause du  CHOMAGE et de la PRECARITE engendrant la PAUPERISATION du peuple ...

    Maintenant s'ajouterait que la masse des "gens d'en bas"  devrait payer, par le truchement des Caisses de l'état (c'est-à-dire vous et nous)  les errances tri décennales des "gens d'en haut"   amenant le pays à la faillite ?????

    A cette double-peine ne s'ajoute-t-il pas une TROISIEME ?...si on considère que des employés ont vu ces dernières années une partie de leur rémunération gelée mais "compensée" par un intéressement à l'entreprise...désormais en mauvaise posture ou partant  à l'étranger....
     Depuis une trentaine d'années, avec la mise en place en douce d'une stratégie de déréglementations tous azimuts, les moeurs du capitalisme financier ont pris un ascendant néfaste sur  une pratique capitaliste marchande tolérable sinon justifié. Pire...le marché a voulu commander le politique ! 

    Avant les banques prêtaient des fonds pour des projets concrets produisant des BIENS pour les citoyens ayant des BESOINS et qui travaillaient dans ces réalisations afin d'obtenir un SALAIRE DECENT permettant de satisfaire aux nécessité de la vie.
    L'échelle des salaires était correcte. Selon Peyrelevade l'écart était de 40, pour les fameux Maîtres des Forges, à 1 pour le salarié en bas de l'échelle...De nos jours la fourchette serait de 500 à 1 avec à la clé chômage et précarité...absents pendant les "trente glorieuses"
    Actuellement serait dans les tiroirs l'idée .... après
    - délocalisation du travail
    - ponctions pour les endettements
    - évanouissement des économies forcées en entreprises 
    LE RACKET DES COMPTES D' EPARGNE pour RENFLOUER LES ENTREPRISES ET BANQUES QUI ONT JOUE EN BOURSE au lieu d'investir  ((familles, recherches,  industries,...)
      

     Si nos élus et les contre-pouvoirs laissent faire...on peut assurer qu'une partie de ces 128 milliards iront combler des "trous noir inavouables"
    Comment faire confiance à un État qui ne paie pas ses dettes à la sécurité sociale...et joue avec la santé de son peuple paupérisé ?


    _____________________________________________________________________________


    HAITI ...TRAGEDIE

    M. S. F. vient de découvrir 2400 personnes abandonnées sans aide UN MOIS après le passage du dernier cyclone


    Les habitants de la localité de Mamont au sud-est des Gonaïves sont complètement isolés depuis 4 semaines.

    Dans la zone on compterait déjà plus de 466 morts. Les rescapés sont restés sans eau potable et soins médicaux.
    Le programme alimentaire mondial a lancé un appel d'urgence afin d'obtenir de quoi nourrir plus de 200.000 personnes hébergées dans des abris provisoires...

    HAITI est  le pays abritant vraisemblablement la population la plus pauvre du monde...


    Son histoire n'est pas exempte de drames ! HAITI ?
    Est constituée par 1/3 de l'île HISPANIOLA découverte en 1492 par Christophe COLOMB. 
    Elle passa sous domination française. Mais après la révolution des indigènes de 1791 à 1803 elle conquit son indépendance le 1er janvier 1804 quand NAPOLEON abandonna l'île. Symbole fort : Haîti fut la Première république à majorité noire !

    Malheureusement l'ile et son peuple tombèrent sous la coupe de familles tyranniques. De 1957 à 1990 La famille DUVALIER exploitât les habitants comme des esclaves.Suivirent des juntes militaires. En 1993 embargo du pétrole et des armes. 1994 Maintien de la paix par les Casques Bleus...Puis le "règne" controversé du Père Aristide ...

    Actuellement cette île des Grandes Antilles, qui a une superficie de 20.000km2 recense près de 9 millions d'âmes ne survivant que grâce aux aides internationales.

     

    Que ce soit pour des écoles dans les bidons
    villes.......ou pour subventionner les
    distributions d'eau potable aux populations démunies des besoins de première nécessité.



    SI VOU POUVEZ...
    PARTICIPEZ  à l'aide humanitaire...en répondant favorablement aux demandes des associations... Elles ne tarderont pas à vous envoyer, comme chaque année pendant la période de Noël, des cartes de voeux...

    (Mais soyez prudents sur le choix de celle-ci...dans ce domaine, aussi, il y a des "contre-façons")


     
                                                                                                                                              

    _____________________________________________________________________________

    FINANCES = VIOLENCES !

    Si on est un peu observateur...indéniablement on constate à tous les niveaux que le pouvoir de l'argent engendre la violence.
    Pour vivre l'homme a besoin de se nourir, de se vêtir, de se chauffer...d'avoir un toit...cela s'appellent les besoins primaires....En France, plus ou moins, ils étaient satisfaits jusqu'à ces dernières années où chômage et précarité induisent des situations alarmantes voire définitives...Combien de S.D.F. mourront dans la rue cet hiver ?

    A TOULOUSE, selon " La dépêche du Midi" tous les soirs il y a des bagarres et les passants sont harcelés par une mendicité agressive allant de coups plus ou moins graves jusqu'à  l'assassinat, voila deux ans, d'un étudiant jeté par dessus le Pont-Neuf... Les marginaux font peur. La misère déclenche le besoin d'évasion, alcools et  drogues détruisent  les plus vulnérables...

    Mais il arrive aussi que les crises économiques dues aux requins de la finance multiplient les drames familiaux parmi les "vrais gens", qui vivent "la vraie vie"... jusqu'à ce que chômage-précarité-faillite les jettent dans le désespoir...Tel le cas de ce cadre de 45, diplômé d'une école de commerce, qui vient d'assassiner sa femme leurs trois enfants et sa belle-mère dans un quartier huppé de la banlieue de Los Angeles. ( Des mois de chômage, des réserves qui fondent et la perte des dernières économies dans la chute de Wall Street).
    Avec le désastre économique les psychiatres ont vu ces dernières semaines les demandes de consultations augmenter de 50% !
    Les suicides se multiplient et pour prévenir de nouveaux suicides le Département de santé mentale à mis en place un service ouvert 24h/24 !

    En 1929 de nombreux banquiers s'étaient suicidés.
    Des millions de sans-emploi sillonnèrent les routes....
    Cela n'empêcha pas les NANTIS de s'étourdir dans
    les ANNEES FOLLES !....
    Ni les scandales financiers de se succéder...
    Jusqu'à l'HORREUR... qui remit "les pendules à l'heure"...



    Les décideurs ont-ils pris la mesure du désastre social...
    entraînant la mort de l'esprit humain...
    engendrant les drames personnels ou nationaux les plus sanglants ?
    Rien n'est moins sûr...
     ESPERONS ET RESTONS VIGILANTS ! 


    "Mon pays était beau
    d'une beauté sauvage
    et l'homme, le cheval, le bois et l'outil
    vivaient en harmonie
    jusqu'à ce grand saccage
    PERSONNE
    ne peut plus
    SIMPLEMENT VIVRE ICI..."
          (Ferrat)         


    http://emma.v.h.over-blog.com/


    votre commentaire
  •  
     
    Jeudi 2 octobre 2008

     

    Ma langue aux chats....


    Clic par-ci, clic par-là


    Connaissez-vous ce site de la SPA

     

     

     

    Il suffit de cliquer pour nourrir un animal abandonné
    http://clicanimaux.com

    Vous allez chaque jour sur ce site et vous cliquez sur le bouton. C'est gratuit et sans engagement, faites de la pub autour de vous.

    Les sponsors de ce site financent des repas distribués par la SPA.



     

    Lequel des deux est le plus fréquentable ?

     

    Patricia  habitait près de chez nous,

    et dans notre quartier il y avait des chats tziganes,

    en l’occurrence celui qui était surnommé Mimiroux.

    (Qui, comme son surnom l’indique, était roux).

    La chatte de la maison, Toupie, acceptait ce chat

    mais elle le regardait avec dédain.

    Pas beau !

    Négligé !

    C’était un vagabond.

    Et elle ne voulait pas le fréquenter.

    Un jour que ce mal fagoté s’était installé

    devant l’assiette de soupe qui ne lui appartenait pas,

    Patricia vit sa Toupie s’asseoir tout près de lui.

    Beurk ! Il mangeait salement !

    Son regard en disait long sur ses intentions.

    Il allait se passer quelque chose,

    il fallait qu’il se passe quelque chose.

    Et effectivement il se passa quelque chose

    mais pas ce qu’elle attendait.

    Notre dédaigneuse Toupie se mit à roter au-dessus de l’intrus,

    un gros rot bien sonore.

    Peu digne d’une chatte de maison.

    Le chat fit un bon en arrière.

    Qu’avait-elle cette furie ?

    Mieux valait partir sans demander son reste.

    Et il se sauva à toutes pattes.

    Et notre Toupie prit sa place sans remords.

     

    Les lectures n'y sont pas les mêmes.
    Les copains non plus !
    Mais ce n'est qu'un essai !

     

    La Méditerranée à Cherchell
    photos prêtées par Caessar (http://caessar.skyrock.com/)
    De merveilleuses photos vous attendent sur ce site.



    Le tombeau de la Chrétienne
     


    Le bois des Gripots

     

     

    Ah ! Qu’il fait bon s’aventurer dans ces sous-bois,

    A l’heure où l’été paresseux est encor roi.

    Marcher sur les sentiers tracés par nos ancêtres,

    Que faut-il de plus pour nourrir notre bien-être ?

     

    S’enivrer, heureux, de l’odeur des baies sauvages

    Des fougères, de la mousse  sous les feuillages.

    Voir se faufiler dans l’herbe le vert lézard,

    Sursauter inquiet à la crainte du renard.

     

    Entendre le doux vent léger  dans la feuillée

    Des  saules, des frênes,  bouleaux et prunelliers,

    Des grands chênes formant une voûte sombre,

    Des taillis touffus et  menaçants dans l’ombre.

     

    Rejoindre la fée Carabosse buissonnière,

    S’étourdir du cri des enfants dans sa clairière.

    Oublier la ville bruyante pourtant proche,

    Marcher, le cœur léger et les mains dans les poches.

     

    Yvette



    La pointe, photo envoyée par Rachid

    La Pointe

      Ce n’était pas à proprement parler une plage ;
    Il y avait beaucoup de rochers qui entraient dans la mer.
    Il fallait être acrobate pour sauter de l’un à l’autre.
    On y pêchait des «
    arapèdes »,
    ce que l’on appelle en France des «
    berniques », et des oursins.
    Il y avait aussi des poulpes, des pieuvres, il fallait s’en méfier.
    Justement, en parlant de ces mollusques à tentacules,
    Arlette et moi avons eu la peur de notre vie à cet endroit.
    Nous étions en groupe mais cette fois-ci
    avec des gendarmes en permission et de plus
    un nouveau qui débarquait dans la caserne.
    C’était son premier jour et il en profitait pour découvrir le village.
    Il passait donc la journée avec nous à la Pointe.
    Je ne quittais jamais ma sœur d’une semelle - c’était ma référence ! -
    je la suivais en sautant derrière elle sur les rochers.
    Et à un moment, la panique s’empara d’Arlette,
    il y avait un poulpe «énorme»
    qui commençait à tendre ses tentacules sur les pierres.
    Moi, j’étais subjuguée, je ne bougeais pas.
    Elle n’avait jamais sauté aussi haut de sa vie.
    Elle criait et moi, je ne bougeais pas,
    j’avais peur mais j’étais paralysée.
    Heureusement que l’on est venu à notre secours.
    Pourtant, nous étions prévenues :
    les pieuvres pouvaient nous tirer dans l’eau
    aussi facilement que de le dire,
    nos petites jambes étaient une proie tentante.
    Le mollusque n’a pas résisté à l’assaut de ses assaillants.
     Il a fini, le lendemain, sur la table
    où notre mère l’avait cuisiné d’une manière particulière à elle
    et elle avait invité tous les  protagonistes de la veille.


    http://yvette-richard-lequeau.over-blog.com/article-22960080.html


    Ce blog :

    • : 04/04/2008
    • : Mes passions: poésie, peinture, chats
    • et tous les animaux
    • Mes souvenirs d'enfance en Algérie, Gouraya, Cherchell, Bou-Medfa, etc.
    • : peinture écriture poésie animaux Algérie
    • : Très passionnée par la nature en général.Ainsi je peins ce que je vois et j'écris ce qui ne peut être peint. J'écris sur mon pays natal: l'Algérie, Gouraya, Cherchell, Bou-medfa etc.
    • : France Nantes
    • : Femme
    • : Béjar

    •   La peinture et moi

      La peinture et moi,
      Nous étions amies d’enfance.
      Elle, généreuse, enjôleuse.
      Moi, sensible et romantique.
      Nous étions complices,
      Nous avions des rêves d’avenir.
      Elle était ma gabare
      Et moi son moussaillon.
      Nous voguions entre des rives colorées,
      Heureuses, radieuses.
      La peinture et moi,
      N
      ous étions amies d’enfance.
      Mais un jour, on nous a décriées.
      On nous a séparées.
      Et moi, avec l’innocence de l’adolescence
      J’ai accosté et j’ai laissé sur le quai
      Ma joie de vivre, ma passion.
      Je l’ai reniée, ingrate, méprisante
      Pour aller vers d’autres horizons.
      La peinture et moi,
      Nous étions amies d’enfance.
      Mes pas, loin d’elle s’en sont allés.
      Mais mon corps lui a donné sa revanche
      A son tour, lui, a voulu m’abandonner.
      Révolte, souffrance, démission,
      Tourmente, affliction.
      Je pars, ma vie ne tient plus.
      Tout en moi n’est que regret.
      Ma gabare, mon amie, où es-tu ?
      La peinture et moi,
      Nous étions amies d’enfance.
      Elle a entendu ma prière,
      A vu mon désarroi.
      Elle est arrivée peu rancunière
      Et nous avons retrouvé notre connivence.
      Elle est là, mon amie.
      Elle sait, elle a compris
      Elle m’a montrée le chemin du mieux-vivre,
      Patiemment, tout en douceur.
      La peinture et moi,
      Nous sommes amies d’enfance.
      Nous glissons côte à côte sur une eau claire.
      Elle est redevenue ma gabare
      Et ma main a repris la barre.
      Mais je suis à l’automne de ma vie
      Alors mon bateau, quand je serai vraiment cassée,
      Vogue sans moi sur le courant,
      Vers un autre cœur
      Car je sais que toi tu ne mourras jamais.


      Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog.




      Petit matin


                                                            Un tableau à l'huile que j'ai réalisé en 2005



      Le chien, le meilleur ami de l'ours
      A regarder absolument, c'est superbe !!!

      http://yvette-richard-lequeau.over-blog.com/article-23071311.html





      Soleils couchants, Paul Verlaine

      Peinture de Dupuy

      Soleils couchants

      Une aube affaiblie
      Verse par les champs
      La mélancolie
      Des soleils couchants.
      La mélancolie
      Berce de doux chants
      Mon cœur qui s'oublie
      Aux soleils couchants.
      Et d'étranges rêves,
      Comme des soleils
      Couchants sur les grèves,
      Fantômes vermeils,
      Défilent sans trêves,
      Défilent, pareils
      A de grands soleils
      Couchants sur les grèves.

      Paul Verlaine 


      anka



       

      Si l’envie vous prend
      de parcourir tous mes articles,
      vous découvrirez que j’ai plusieurs passions,
      en dehors de ma famille, cela va de soi.

      Pour les animaux et plus spécialement
      pour les chats.
      Beaucoup d’histoires
      car ils ont été nombreux
      ceux qui ont accompagné ma vie.

      Pour la peinture.
      Je vous montrerai certaines
      de mes créations à l’huile.
      Pour la poésie et l’écriture.
      J’ai commencé à écrire mes mémoires
      – mon enfance en Algérie -,
      vous pourrez lire quelques passages
      de mes écrits et des poèmes
      sur ce qui ne peut être peint.

      Et puis je vous parlerai
      de ma ville d’adoption :
      Saint Sébastien sur Loire.

      Pour vous permettre
      de vous y retrouver
      choisissez la catégorie
      dans la colonne de droite.
      N’hésitez pas à ajouter
      un commentaire sous mes articles,
      si le cœur vous en dit.

      Mon nom de blog est « Béjar » ,
      mon prénom : Yvette

     











    Et encore ceci, parmi d'autres choses de la vie...


     

    Viens chez moi, j'habite chez un copain
    Ou l'art de faire son nid chez les autres

    Lili essayant de se faire une petite place dans le pannier de Pimousse. A côté d'eux: Roméo le frère de Lili et Titeuf

    Il faut dire que le pauvre petit Pimousse (qu'on voit à peine) a élevé à lui tout seul cette grosse poule et son frère . Il les a éduqués et restera toujours leur "père adoptif".

    publié dans : Mes chats d'occasion communauté : Ma langue aux


    votre commentaire
  •  
     
    Lundi 4 août 2008

     

     



    Obama et pt'it Sarko, vus par Laplote !

    Vous aimez rire ? Moi, oui. Et faire rire.

    Alors, quand j'ai trouvé ce Laplote-là, je ne l'ai plus lâché ! Du talent, et pas seulement pour nous.... croquer ! Ou plutôt,  pour croquer les "zélus".

    Et un grand artiste peintre, notamment animalier ! Allez, je lui laisse.. la parole !

    Votre Eva

    http://laplote.over-blog.fr/50-index.html
     













    V






    undefined








    Présentation

    • : Le blog de Laplote
    • laplote



       

    A commander sur  :  http://www.abseditions.com/
    ou se procurer en librairie.
    Pour Annemasse : librairie "Majuscule"
    et "Place Média
    "
     

     

    Bouquin disponible chez
    VIRGIN Archamps 74...
    librairies, FNAC
    (
    http://recherche.fnac.com/e50840/Abs-Eds)...
    disponible à la librairie EUREKA
    St Julien En Genevois


     

     

    Par Eva R-sistons - Publié dans : Humour - Communauté : La gazette des blogs
    Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires


    votre commentaire
  •  
     
    Vendredi 20 juin 2008

     

     



    Bonjour mes amis,
     
    Assez de polémiques ,
    assez de  soi-disant " péril jaune " !

    Laissons-nous aller au plaisir
    de découvrir la Chine,
    à travers ces belles images !

    Fraternellement, Eva


    http://dany.enchine.over-blog.com/


    Blog de Dany et ses passions

     






    J'ai reçu le 20/04/08 mon 4000ème commentaires, et le 25/03/08 j'avais reçu mon 3000ème commentaires, un mois juste. Merci à vous pour vos commentaires, vos remarques, vos infos , vos photos et [...]

      Une des légendes chinoises populaires les plus répandues.Elle est transmise sous forme orale ou écrite. Elle fait partie de la littérature populaire chinoise. C'est une histoire [...]





    28/03/2008. 4ème volet de cette journée passée à Hong Kong. Une petite vidéo et un article plutôt axé sur les artistes chinois très connus , au moins par moi. Le Boulevard des Stars, comme en [...]




    Toujours en visite à Shamian Island, ce très bel endroit très calme que j'aime beaucoup parcourir, pleins de petites rues, beaucoup de photographes pour les mariés et certainement aussi pour [...]




    Quatre photos prises sous une autoroute, un petit parc ,où des gens viennent danser,ou apprendre à danser. Un bassin (une pataugeoire pour faire plaisir à mon amie italienne) avec 3 [...]



    *** Albums photos ***

    Chine 2003
    Chine 2007
    Argentine 2005
    Brésil 2005
    Sortir à



    Top Blog 







     

     

    Par Eva R-sistons - Publié dans : Voyages - Communauté : KALEIDOSCOPE DES BLOGS
    Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique